Le crépuscule des Elfes

Résumé

Prologue :
Il fut un temps où le monde était divisé en quatre tribus de la Déesse Dana : elfes, nains, monstres et hommes. Et à chaque peuple la déesse avait confié un talisman symbole de survie de chaque race.
Pour les hommes, le Fal Lia, la pierre de Fal qui gémissait dès qu'un roi légitime s'en approchait.
Pour les elfes, le chaudron de Dagda, le Graal de la connaissance.
Pour les monstres, la lance de Lug, symbole de fureur.
Pour les nains, l'épée de Nudd, qu'ils nommaient Caledfwch et qui devint Excalibur pour les hommes.
Ces peuples librent vivaient sous l'autorité d'un Conseil qui réunissait roi et seigneurs de chaque peuple autour de la pierre de Fal.



Tout se déroulait dans une paix relative, jusqu'au jour où les hommes avides de puissance crurent qu'ils pouvaient dominer le monde et mirent au point une machination pour forcer les peuples à se detruire entre eux. Gaël, elfe gris, est accusé d'avoir tué Troïn, roi des nains sous la montagne noire. Le Grand Conseil decide alors d'envoyer une expédition formée d'ambassadeurs de chaque peuple dont Lliane, reine des hauts elfes, Uter, preux chevalier et Tsimmi, maître maçon nain. Ils partent en direction des marais, territoire des elfes gris, traversant ainsi la ville de Kab-Bag, où ils se heurtent à la Guilde, confrérie de voleurs et d'assassins. Blade, l'un de ces membres, offre ses services de guide en l'echange d'un haubert d'argent. Sa présence au sein de l'expédition causera leur perte. Lliane et Uter réalisent trop tard qu'ils ont été joués, ne pouvant empêcher la guerre imminente entre les nains de la montagne et les elfes sous l'hégémonie des hommes.